Allocommunauté
  • Réduire le texte
  • Agrandir le texte

La commune







Avec ses 318 hectares et ses 916 habitants (source INSEE du 01/01/2017), Freneuse, la plus petite des communes de l'agglomération elbeuvienne, est un village insolite : ses maisons sont alignées sur une étroite bande de terre longue de 4 km et large de quelque dizaines de mètres seulement, cernée au sud par la Seine bordée en maints endroits de plaines inondables et au nord par un coteau qui devient falaise par endroits.

C'est le coteau qui a motivé l'existence du village ; coteau exposé en plein midi (au Moyen Age des vignobles le couvraient), au pied duquel ne soufflent jamais les vents frais, ce qui fait que même l'hiver, la température est plus douce de quelques degrés sur le versant de FRENEUSE. Village insolite en effet, cette longue suite de maison face au sud et dont les habitants n'ont comme voisins d'en face que les saules et les peupliers de la vallée, et au delà les pins de la forêt du Bord.

La crête de ce coteau est pour les touristes une surprise et un enchantement. La route s'élève progressivement des hauts de Saint-Aubin-lès-Elbeuf jusqu'au calvaire Saint Christophe en passant par la statue de la Vierge et la table d'orientation d'où le panorama est exceptionnel. Vers l'Ouest, tout au fond de la boucle du fleuve: Elbeuf couronnée de sa forêt à gauche, la vallée de la Seine et au-delà, la forêt. A droite la Seine encore dominée par les falaises d'Orival et la forêt des Essarts, Et si l'on se retourne, apparaissent Rouen et ses hauteurs, qui vont de Belbeuf à Canteleu, et en amont, la vue porte presque jusqu'à Saint-Pierre-du-Vauvray avec l'embouchure de l'Andelle et la côte des Deux Amants qui semblent toutes proches.

Bien des artistes ont été inspirés par Freneuse : des poètes, des peintres tels que Joseph Félix Bouchor ou Gaston Cornil dont plusieurs œuvres sont exposées dans la Salle du Conseil de la Mairie.

Au cours des années 1970, Freneuse a subi de profonds changements : L'île a été remblayée avec les alluvions provenant des dragages effectués sur la Seine pour en redresser le cours et faciliter la navigation. Sur ces terrains réaménagés s'est construite la partie moderne de Freneuse : lotissements, école, installations sportives, salle polyvalente.

De son passé, Freneuse conserve de nombreuses maisons normandes à colombages qui sont soigneusement entretenues. Deux bâtiments remarquables, la ferme du Colombier et l'ancien presbytère, ont été réhabilités et aménagés en logements sociaux par la Société des HLM d'Elbeuf.

Le patrimoine architectural de Freneuse compte deux édifices inscrits à l'inventaire des monuments historiques :

Le Château de Val Freneuse, qui se trouve en partie sur le territoire de la commune voisine de Sotteville sous le Val.

L'Eglise Notre Dame construite au 16ème siècle, remaniée au 18ème et son clocher carré du 16ème siècle resté inachevé à la suite du naufrage devant l'abbaye de Bonport du bateau qui amenait les pierres de Vernon destinées à sa construction.

La partie de Freneuse qui entoure l'église et le château est classée Zone de protection du Patrimoine Urbain et Paysager (ZPPAUP).

AGENDA

vendredi 06 octobre 2017La permanence de votre conseiller départementalMairie de Freneuse
Lire la suite
Consulter tout l'agenda

Concert avec Jean Jacques Petit Trompette d'Or


Freneuse en Fête 10 septembre 2017

Venez nombreux !





Météo

Services de la CREA

dechets eau Transports

Vidéos " Découverte Freneuse"



Découverte Freneuse

Un reportage sur Freneuse est passé les 5 juillet et 6 juillet sur France3 (à la fin du journal de 19 heures).

Vous pouvez visionner les vidéos dans la Rubrique Les informations, menu actualités